enlightenedPOUR UNE BONNE ISOLATION THERMIQUE

 

  • PERFORMANCE DU MATERIAU ISOLANTRésistance thermique d'une paroi

L’isolant contribue à 90 % de l’isolation de la paroi. Il participe à réduire les déperditions thermiques et à éviter les parois froides, sources d’inconfort et de condensation.

enlightenedChoisir un isolant de faible conductivité thermique ( λ = 0,040) et d’épaisseur adaptée au niveau d’isolation recherché. (ex : R = 5 pour 200 mm d’isolant ayant un λ = 0,040).

 

  • ETANCHEITE A L'AIR DU BATI

Les infiltrations d’air extérieur sont également une source importante de déperditions de chaleur et peuvent déprécier la performance de votre système d’isolation (condensation).

enlightenedPoser un écran de sous-toiture (ou pare-pluie) perméable à la vapeur d’eau côté extérieur (froid) et un frein vapeur, côté intérieur (chaud).

 

  • ABSENCE DE PONTS THERMIQUES

Les ruptures d’isolation (jonctions entre parois, chevrons, suspentes,...) sont autant de points « froids » au travers desquels la chaleur se propage.

enlightenedVeiller à assurer la continuité de l’isolation en calfeutrant soigneusement les jonctions murs / sols / parois. Privilégier une isolation en double couche croisée.

 

  • INERTIE THERMIQUE DU BATIMENT

Plus la capacité à stocker de la chaleur dans les parois est importante, plus celles-ci se réchauffent et se refroidissent lentement.

enlightenedÊtre vigilant sur le choix de la structure (en neuf) et de la densité des matériaux isolants.

 

Classement efficacité energétique (kWh/m²/An)

A≤ 50
B

51 - 90

C91 - 150
D151 - 230
E231 - 330
F331 - 450
G> 451

 

 

Lexique:

U = Coefficient de transmission thermique (W/m2.K): Facilité avec laquelle l’énergie thermique passe au travers de laparoi. Il est calculé en additionnant l’inverse des résistances thermiques des matériaux constituant la paroi et des résistances superficielles.

 yesPlus U est faible, plus la paroi est isolante.

R = Résistance thermique (m2.K/W)Capacité d’un matériau à freiner le passage de l’énergie. Elle est proportionnelle à l’épaisseur (e) et à la conductivité thermique (λ) tel que : R = épaisseur (m) / λ.

 yesPlus R est élevé , plus le matériau est isolant.

λ  = Conductivité thermique (W/m.K): Flux de chaleur traversant 1 m d’épaisseur de matériau pour une différence de température de 1°C entre les deux faces. 

yesPlus λ est faible, plus le matériau est isolant.